25
Mars

Des êtres humains qui veulent être traités avec dignité

Publié dans Communiqués de presse

Ce mardi 23 mars, 4 grévistes de la faim de Nantes en 2012, accompagné-e-s de quatre militant-e-s ont rencontré les grévistes de la faim de Calais. Voici leur témoignage :
 
« Nous nous sommes présentés en soutien, en sympathie, en apportant notre expérience, mais surtout pas en apporteur de conseils.
Comparée à la leur, notre expérience fut très légère : ils sont en grève de la faim depuis le 2 mars, isolés dans la partie Sud de la jungle qui a été détruite, avec en bruit de fond des bulldozers qui aplanissent les décombres, et autour d'eux la police qui circule.
Les 9 grévistes ont de 17 à 46 ans, et commencent à être marqués, fatigués. Ils doutent de l'efficacité de l' interlocuteur que leur envoie la préfecture.
Nous imaginons volontiers qu'ils pourront continuer à souffrir dans l'indifférence la plus totale, leur détermination est impressionnante et nous craignons qu'elle soit sans effet.
Ils demandent à ce que la jungle Nord ne soit pas détruite et la venue d'un bureau britannique à Calais étudiant les demandes des migrants.


Nous demandons à chacun-e  de faire connaître cette grève de la faim. Il y a urgence !
Nous comprenons mal qu'ils soient ballottés entre deux pays, ce sont des êtres humains qui veulent être traités avec dignité. »

 

Lire aussi http://www.reporterre.net/Les-migrants-de-Calais-recoivent-le-soutien-des-paysans-et-zadistes-de-Notre

28
Novembre

Du foin de la Zad de Notre Dame des Landes en aide aux éleveurs de Normandie !

Publié dans Communiqués de presse

Des fermes du sud de la Manche manquent de fourrage pour passer l'hiver.

En majorité zones humides, les terres de Notre Dame de Landes sont des terres à foin.

 

Les paysans de la Zad et de Notre Dame des Landes ont donc proposé de dépanner les éleveurs normands.

 

Un convoi relais est organisé par Copain 44 du 13 au 16 décembre.

 

Parce que s'opposer à la destruction des terres de la Zad, c'est travailler à notre autonomie alimentaire de demain.
Parce qu'en refusant la jurisprudence que serait le bétonnage des milliers d'hectare de terres vivrières à NDDL, nous proposons une autre façon de concevoir l'avenir de nos territoires, de l'alimentation et de l'agriculture.
En protégeant le bocage de la Zad de NDDL, ses prairies humides, ses élevages et ceux qui les font vivre, nous garantissons l'alimentation des vaches normandes aujourd'hui et demain des nantais et des nazairiens.

 

Trois plateaux de foin (environ 35 tonnes) partiront de la Zad de NDDL le mardi 13 décembre à 15h00, emmenés par les tracteurs des paysans de NDDL.

 

Tous les 20 à 30 km, le relais sera passé à d'autres paysans locaux avec leur tracteurs qui assureront l'étape suivante.

Chaque relais, sur les places des bourgs ou villages, sera l'occasion de communiquer sur notre lutte et ses enjeux nationaux.

 

Nous appelons les paysans et les comités de soutien sur le trajet à accueillir ou accompagner le convoi entre Notre Dame des Landes et Saint Seunier de Beuvron dans le sud de la Manche, via Châteaubriant et plusieurs villes d'Ille et Vilaine.
 

Il n'y aura pas d'aéroport à Notre Dame des Landes !
La seule issue c'est l'abandon !

 

Copain 44

 

Voici le trajet prévu à ce jour :

  • Mardi 13 décembre :
    • 14h à La Vache Rit, les Domaines de Notre Dame des Landes : préparation des plateaux à foin, conférence de presse, départ vers 15h
  • Mercredi 14 : 
    • 10h Châteaubriant (lieu à préciser) : relais, petit déjeuner, départ à 11H
    • 12h30 Janzé (lieu à préciser) : relais, pique nique, départ à 14h30
    • 17h30 Gahar : arrivée pour la nuit dans une ferme - 20kms au nord de Rennes
  • Jeudi 15 :
    • 9h départ de Gahar
    • 10h30 : relais probable vers Antrain
    • 12h30 : Saint Seunier en Beuvron : arrivée, déchargement, déjeuner, départ vers 15h
    • 17h arrivée pour la nuit à Gahar
  • Vendredi 16 :
    • 9h départ de Gahar pour le retour
    • 12h30 pique nique à Janzé
    • 16h30 arrivée pour la nuit à Châteaubriant ; rapatriement des plateaux le lendemain
29
Août

Solidarité avec la famille Herbin

Publié dans Divers

La Coordination des organisations s’opposant au projet d'aéroport à Notre Dame des Landes lance un appel à financement solidaire pour que la Famille Herbin ne soit pas expulsée de son lieu d'habitation situé au Village du Limimbout.


Une somme de 5070 € leur est réclamée suite à la décision du tribunal du 13 mai 2015 ce qui les fait reconnaître enfin comme habitants historiques.


Vous pouvez manifester votre solidarité envers la Famille Herbin en envoyant un chèque à l’ordre de :
"Acipa Coordination (famille Herbin)"
à l'adresse postale :
ACIPA
BP 5
44 130 Notre Dame des Landes  

La gestion de cet appel à dons a été confiée à l'ACIPA par décision de l'ensemble des composantes de la lutte contre le projet d'aéroport à Notre Dame des Landes.
Il sera clos dès que la somme attendue sera rassemblée.

 

Contact pour informations complémentaires : Julien Durand : 06 33 51 01 25

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑