16
Janvier

Loi sur l'eau, espèces protégées et environnement en général

Publié dans Ce qu'il faut savoir

Collecte de liens par thèmes

Enquêtes publiques loi sur l'eau (été 2012)

Les arrêtés Loi sur l'eau et espèces protégées (20/12/2013)

Les textes des arrêtés

Les réactions des opposants

 

Qualité environnementale du site 

 

De nombreuses informations sur la qualité écologique exceptionnelle du bocage de Notre-Dame-des-Landes sur le site des Naturalistes en lutte

Notamment on y trouve la lettre de Loïc Marion, premier directeur de la réserve naturelle de Grand-Lieu (2700 ha) pendant 23 ans (1984-2007), nommé par le ministre chargé de l’Environnement, à la Commission du dialogue

 

En vidéo, l'intégrale de la conférence des Naturalistes en lutte le 27 janvier 2014 à Nantes, animée par Denis Cheissoux

Conférence des Naturalistes en lutte 27/01/2014 from Centre Media Local on Vimeo.

 

Hydrologie / géologie / zones humides

 

Lire aussi les fiches argumentaires n°13 : Qualité environnementale de la zone et n°14 : Loi sur l'eau

22
Avril

La CCI et l’environnement : une étude pour rien

Publié dans Communiqués de presse

L'étude du cabinet Ernst & Young commanditée par la CCI est basée sur un agrandissement de la surface de Nantes Atlantique tel que la DGAC l’a estimé, avec notamment un prolongement de la piste de 700 m vers le sud.

C'est cet allongement qui pourrait poser problème par rapport aux exigences de Natura 2000. En réalité, il est totalement inutile ! Il relève d’un ensemble de propositions et de chiffrages de la DGAC destinés à augmenter artificiellement le coût d’un réaménagement de la plateforme.
La plus grande des deux pistes du projet de Notre Dame des Landes fait 2900 m comme celle de Nantes Atlantique. Elles pourraient être prolongées mais ce n’est prévu qu’en 2058 !
Par comparaison, l’aéroport de Nice a des pistes de 2900 m et 12 millions de passagers par an…
 
Les réaménagements à envisager à Nantes Atlantique restent aisément à l'intérieur de l'emprise de l'aéroport actuel rendant inutile toute enquête publique. Les travaux peuvent démarrer rapidement comme l’indiquent les premières conclusions de l’Atelier citoyen.

De plus, si l’aéroport était transféré (et sa piste maintenue pour Airbus), ce ne seraient pas 15 000 mais au plus 4 000 personnes qui seraient susceptibles de s’installer. Ou alors, il faut modifier le PLU de Bouguenais et supprimer des terres agricoles et/ou densifier massivement des quartiers existants.

Enfin, quant au lac de Grand Lieu, le professeur Marion du CNRS, conservateur de la réserve pendant 23 ans, beaucoup plus qualifié en écologie que les salariés du cabinet Ernst & Young, a clairement pris position : le pire qui puisse arriver serait le départ de l'aéroport car il s'en suivrait une urbanisation massive, totalement incompatible avec l'équilibre du biotope du lac.

 

Lire aussi

Communiqué EELV Pdl : http://elus-pdl.eelv.fr/c_presse-une-etude-independante-pour-une-optimisation-de-nantes-atlantique-pas-pour-un-agrandissement/

Communiqué des Naturalistes en lutte : La CCI découvre le droit de l'environnement

23
Avril

La CCI découvre le droit de l'environnement !

Publié dans Communiqués de presse

Une étude juridique a été réalisée à la demande de la Chambre de commerce et d'industrie des Pays de la Loire pour montrer de quelle manière il serait possible de procéder en cas d'extension de l'aéroport de Nantes-Atlantique.

Les extraits mis à disposition du public montrent une fois de plus qu'une telle extension est tout à fait possible, appuyée par la nécessité d’encadrer cette extension par de solides évaluations environnementales au titre des études d'impact et de Natura 2000.

L'évaluation d'incidences Natura 2000 permettrait de qualifier précisément et d'évaluer les risques pour l'avifaune du Lac de Grand-Lieu, risques qu'il faudra comparer à la destruction directe d'une zone humide de plusieurs centaines d'hectares à Notre-Dame-des-Landes, et ses importantes populations d'espèces protégées. D’ores et déjà, l’universitaire Loïc Marion, un des grands experts du lac de Grand- Lieu a fait savoir que le fonctionnement actuel de l’aéroport ne posait pas de problème. La réalisation d'une telle évaluation permettra d'espérer que les intérêts environnementaux susceptibles d'être lésés par l'extension de l'aéroport de Nantes-Atlantique fassent l'objet de mesures d'évitement, de réduction et éventuellement de compensation, d'une manière beaucoup plus satisfaisante que le travail bâclé réalisé pour le projet de Notre-Dame-des-Landes.

Ainsi, on pourrait mettre face à face les inconvénients environnementaux de chaque projet, et choisir celui qui aurait le moins d'incidences sur les milieux naturels. Dommage qu'il ait fallu attendre plus de 10 années pour obtenir les prémices d'une étude qui aurait dû être réalisée dès le début. Pour l’heure, on ne peut que se réjouir de voir que la CCI partage le point de vue des Naturalistes en lutte sur l’importance du respect des procédures et la valeur des protections liées aux sites Natura 2000.

https://naturalistesenlutte.wordpress.com/

 

 

Paiement par paypal (paiement sécurisé par carte bancaire)


Je donne (10€, 20€, 30€, plus): *
 € 
Usage de mon don : *
Prénom, Nom *
Adresse
Téléphone:
E-mail *
Lettre d'info de l'ACIPA :


Fait à:
Date:


Vérification anti spam:

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑