27
Mai

Semailles sur la ZAD à Notre-Dame-des-Landes le 30 mai

Publié dans Communiqués de presse

Le 5 octobre dernier, nous étions plusieurs centaines à semer 24 hectares.

Ces derniers mois, nous étions 50 000 à Nantes, nous avons collectivement protégé les fermes de Saint Jean du Tertre et La Freuzière, acheminé un hangar, et bien d'autres choses.

Aujourd'hui, AGO, faute de pouvoir y commencer des travaux, redistribue les parcelles de la zone travaux.

Nous refusons ces redistributions par AGO, et ouvrons le débat sur l'usage collectif des terres en semant les bases d'une réserve foncière.

Retrouvons nous Vendredi 30 mai pour semer 10 Ha.

Rendez vous à 11h00, chemin de la Boissière,

sur la D42 entre La Boissière et Notre Dame des Landes.

 

COPAIN     Sème ta ZAD

30
Mai

Le COPAIN44 appelle à rassemblement de soutien le 4 juin à 8h45 à Rennes

Publié dans Communiqués de presse

Le mercredi 4 juin, les pouvoirs publics, par la voix du Parquet, font appel du jugement du tribunal correctionnel de Nantes du 07 août dernier, qui avait relaxé un paysan de Copain 44 du refus de don d'empreintes digitales et avait requalifié le délit d'obstruction de la voie publique en simple infraction de stationnement gênant.
Notre collègue avait placé un tracteur, emblème de notre lutte à Notre-Dame-des-Landes et ailleurs, devant la gendarmerie de Châteaubriant, lors d'une manifestation de soutien à un paysan retenu en garde à vue. Décidé collectivement par l'ensemble des manifestants, cet acte était volontairement symbolique.

 

Le 13 mai dernier, la même cour d'appel, devant rejuger un autre paysan a entendu un procureur véhément le décrire comme le pire des extrémistes et réclamer l'alourdissement de sa condamnation.

Nous dénonçons la remise en cause délibérée de la liberté de manifester, caractérisée par la répression policière, les arrestations et les condamnations de manifestants lors des derniers grands rassemblements.
A lors que tous les signaux indiquent un abandon prochain du projet insensé de transfert de l'aéroport, nous dénonçons la volonté clairement affichée du pouvoir politique en place de tout faire pour judiciariser notre action militante et syndicale.

 

Les paysans opposés au projet d'aéroport
appellent à un rassemblement solidaire

 

le mercredi 4 juin 2014 à 08h45
devant le tribunal Rennes

 

  • Pour exprimer notre totale solidarité avec notre copain Romain
  • Pour refuser la judiciarisation de notre action syndicale et politique
  • Pour dénoncer la remise en cause du droit de manifester
  • Pour réclamer le relaxe de Romain et de tous les militants opposants aujourd'hui poursuivis, et l'amnistie des militants condamnés
  • Communiqué de presse du Copain 44 le 30 mai 2014
26
Juin

Nous ne nous laisserons pas diviser par la répression policière et judiciaire!

Publié dans Communiqués de presse

Le collectif Copain s’inquiète et dénonce la multiplication des arrestations, ces dernières semaines (plus d’une vingtaine de personnes).Qu'elles fassent suite à la manifestation du 22 février à Nantes ou lors de manifestations antérieures ou futures le but visé est et sera toujours le même : tenter de diviser le mouvement.

Récemment un paysan vient d’être relaxé en appel des faits qui lui étaient reprochés (il avait manœuvré avec son tracteur et sa remorque devant les gardes mobiles), l’état avait transformé l’attelage en port d’arme. C’est au droit de manifester que l’on s’attaque et que l’on remet en question en criminalisant la résistance, qu’elle soit pour dénoncer un aéroport inutile, la ligne TGV Lyon-Turin, ou la ferme usine des mille vaches (72 heures de garde à vue pour un démontage), l’état parie sur la peur des opposants .La multiplication des procès essaie d’asphyxier les mouvements par l’argent car aller devant la justice coûte très cher. Les militants anti OGM sont traînés systématiquement devant les tribunaux alors que l’état même a déclaré les OGM illégaux. Les exemples de deux poids deux mesures ne manquent pas .Une dégradation de biens de quelques centaines d’euros se paie au prix fort, alors que le détournement de plusieurs centaines de milliers d’euros dans les caisses de partis politiques ou dans les caisses publiques, semblera anodin et considéré comme un fonctionnement normal de la démocratie ….

Si la justice applique deux mesures cela mène à des chemins nauséabonds. La lutte contre l’aéroport de Notre Dame des Landes n’est pas terminée, le projet n’a pas été annoncé comme enterré même si des signes le donnent à penser. Nous restons tous déterminés, forts de notre unité et riche de nos diversités, nous ne nous laisserons pas diviser par la répression policière et judiciaire !

Le Copain 44

30
Octobre

Marche solidaire contre les violences policières et judiciaires le 8 novembre 2014 sur la Zad

Publié dans Communiqués de presse

Mise à jour du 9/11/2017

Voir le reportage de Presqu'Ile Gazette

http://www.presquilegazette.net/presquilegazette-net-pages/environnement/notre-dame-des-landes/reportages/marche-solidaire-contre-les-violences-policieres-et-judiciaires-sur-la-zad.html

La vidéo de Télénantes :

 

Mise à jour du 7/11/2014

Texte commun lu lors de la conférence de presse du jeudi 6 novembre à la Vache Rit

 

Les différentes composantes du mouvement anti-aéoport représentées ici par l'Acipa, le CéDpa, l'Adeca, Copain, Attac et EELV et des occupants de la Zad sont révoltés par l'assassinat de Rémi Fraisse sur le site du Testet.

 

Ici à Notre Dame des Landes, nous avons subi la violence policière notamment lors de la tentative d'expulsion de la Zad fin 2012. Nous connaissons et dénonçons le danger que représente les armes prétenduement non létales de la police. Ces armes tuent comme elles viennent de le faire, mutilent comme lors de la manifestation du 22 février 2014 ou plus récemment dans la banlieue de Blois.

 

Nous refusons de nous laisser intimider, et continuerons à lutter, ensemble, contre ce projet d'aéroport destructeur, et réaffirmons notre solidarité avec les personnes en lutte au testet, contre l'usine des 1000 vaches et ailleurs

 

Nous soutenons l'appel de Copain 44 à la marche solidaire contre les violences policiaires et judiciaires le 8 Novembre sur la Zad de Note Dame des Landes.

 

N.B. le Parti de gauche 44 et ensemble44 appellent également à la marche

 


 

Le communiqué de COPAIN44 - 30/10/2014

Les membres et sympathisants du Collectif Copain44 sont révoltés par la mort de Rémy Fraisse, dramatique conséquence, tristement prévisible, de la volonté du pouvoir en place de réprimer par la violence policière et judiciaire l'expression de toutes nos contestations citoyennes.

 

Nous demandons que la responsabilité, non seulement de l'homme qui a lancé la grenade meurtrière, mais de tous les échelons de la hiérarchie décisionnelle qui ont mis en place les conditions de ce terrible drame, soient établies, reconnues et sanctionnées.

 

Nous demandons l'abandon immédiat de l'utilisation de toutes les armes dites « non létales » qui ont déjà tant de fois mutilé et tué, au Testet et ailleurs.

 

Bien que révoltés, nous refusons de répondre par la violence et la destruction à cette violence institutionnalisée.

 

Copain 44 appelle à une marche unitaire le samedi 8 novembre 2014 à partir de 14h00 sur la Zad entre le Sabot, la forêt de Rohanne et la Chateigne, lieu où nous avons subit la même violence policière en 2012, mais où nous avons aussi su être solidaires pour y résister.

 

Copain 44

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑