27
Janvier

Prise de parole COPAIN - 27/01/2016 - Hollande ! C'est le moment ! Copain s'opposera fermement à toute expulsion !

Publié dans Communiqués de presse

Prise de parole - Notre-Dame-des-Landes, Ferme du Liminbout, le 27 janvier 2016
 

Nous, paysans et sympathisants de Copain 44 et d'ailleurs, sommes tous venus, aujourd'hui, avec nos tracteurs vigilants, pour manifester notre totale soutien et notre solidarité avec les occupants de la ZAD, historiques ou non. C'est aussi pour réaffirmer notre totale détermination et notre colère.

Lundi 25 janvier, par son jugement, le juge du TGI de Nantes a clairement remis la responsabilité de l'expulsion des habitants et paysans historiques, sur la ZAD de Notre Dame des Landes, entre les mains de François Hollande et de son gouvernement.
Par son jugement, il rend les fermes expulsables, immédiatement.
Dès demain, le pouvoir en place est autorisé à ordonner la saisie et la séquestration des cheptels, matériels et troupeaux.
Nous paysannes et paysans de Copain du 44 et d'ailleurs, ne pouvons admettre que nos collègues de Notre Dame des Landes et leur fermes soient considérés comme des malfrats que l'on peut virer sans délais et sans solutions de secours.

Non, en réalité, ceux que l'on veut virer comme des malpropres, sont des militants de la première heure qui ont décidés de résister jusqu'au bout, malgré toute la précarité pour eux et pour leur famille. Ils sont encore là aujourd'hui, parce qu'ils savent toutes les incohérences et les mensonges du dossier de la déclaration d'utilité publique, et qu'ils ne peuvent admettre que l'on rase leurs habitations ou leurs fermes, pour servir des intérêts économiques privés ou des ambitions politiques qui n'ont rien à voir avec le dossier.

Aujourd'hui, les occupants historiques ou non, sont devenus pour nous tous les portes drapeaux de nos engagements respectifs pour une autre conception du développement du territoire, de la protection de la biodiversité, de la relocalisation de la production alimentaire, d'une nouvelle façon de penser le vivre ensemble, respectueuse de l'homme et de son environnement.

C'est pour cela que nous sommes là aujourd'hui, pour faire la démonstration que nous nous opposerons fermement à toute expulsion des occupants de la ZAD et à toute tentative de démarrage de travaux quel qu’ils soient.
A la moindre tentative de passage en force, nous serons des centaines avec nos tracteurs vigilants sur la ZAD et sur tous le territoire français pour tout bloquer, avec les dizaines de milliers d'opposants qui sont dès à présent prêts à agir.

Plusieurs de nos collègues paysans, comme d'autres opposants au projet d'aéroport sont aujourd'hui traduits en justice, après avoir été arrêtés au cours de rassemblements ou actions revendicatives collectives. Il s'agit bien là d'inculpations politiques visant à briser le droit à manifester ou d'exprimer un désaccord citoyen par la criminalisation de l'action syndicale et de la revendication sociale.
Nous rattachons sans ambiguïté ses inculpations politiques à la récente condamnation des syndicalistes de Goodyear, à Amiens, à deux ans de prison dont 9 mois fermes, aux syndicalistes d'Air France licenciés ou à nos collègues paysans de la Somme opposés à l'usine des mille vaches également condamnés comme des délinquants.

Si nos gouvernants pensent pouvoir museler notre colère par cette répression, l'effet est tout inverse, elle ne fait que mobiliser plus de soutiens et de solidarité.

Nous appelons donc, encore une fois, M.Hollande a annoncer, avant qu'il ne soit trop tard, la suspension de toutes les procédures d'expulsion jusqu'à l'aboutissement de la totalité des recours juridiques, de prononcer l'annulation de la DUP et le lancement d'une étude réellement objective de l'optimisation de l'aéroport actuel, et à terme, l'abandon définitif de ce projet d'un autre temps.

Dans l'attente, les actions des paysans de Copain menées ces dernières semaines vont continuer et s'amplifier.
Seule une annonce claire et sans ambiguïté du président Hollande nous ramènera dans nos fermes.
 

Il n'y aura pas d'aéroport à Notre Dame des Landes,
Nous mettrons tout en œuvre pour empêcher la disparition des terres de  la ZAD et de tous ceux qui la font vivre.

 

 

La vidéo de Ouest-France

 


Les tracteurs vigilants sont dans la Zad par OuestFranceFR

12
Février

Notre Dame des Landes - Un référendum : pour qui, comment, pourquoi ?

Publié dans Communiqués de presse
Communiqué de presse de l'ACIPA  - Notre Dame des Landes, le 12 février 2016

L’ACIPA a bien entendu les paroles de François Hollande s’adressant aux Français ce jeudi 11 février et annonçant la tenue d’un référendum local sur la question du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes. Dans la même intervention, il a aussi rappelé par 2 fois que les travaux pourraient débuter à l’automne 2016.

Notre position n’a pas changé pour autant ; nous demandons toujours à François Hollande de confirmer qu’aucune expulsion n’aura lieu tant que les recours juridiques nationaux et européens ne seront pas épuisés. Nous avons bien entendu M. Hollande réaffirmer que ces recours n’étaient pas épuisés mais pas un mot sur les expulsions programmées ! Nous lui renouvelons également notre demande de rencontre.

Quant au référendum local annoncé, nous nous posons beaucoup de questions :
  • Qui a légitimité à organiser un référendum sur un projet d’État dont la Déclaration d’Utilité Publique a déjà été publiée ?
  • Qui décidera de son périmètre ?
  • Qui décidera de la question qui sera posée ?
  •  L’information pourra-t-elle être impartiale et complète ? avec quels moyens ?
  •  Les questions de fond de ce dossier basé sur des manipulations et mensonges pourront-elles être présentées à la population ? etc….
 
Nous constatons également que Ségolène Royal a été reconduite dans ses fonctions. Depuis notre rencontre au Ministère de l’Écologie le 22 janvier dernier, nous travaillons avec elle et ses services, sur la remise à plat du dossier (étude des alternatives à l’aéroport à Notre Dame des Landes, dont la mise en réseau des aéroports existants). Ce gros travail a été lancé avec l’aval du Président de la République. Il nous apparaît donc urgent d’attendre les conclusions de ce travail commun qui doivent être rendues le 31 mars.

En attendant, notre détermination reste intacte et nous appelons à une mobilisation massive le 27 février prochain à Notre Dame des Landes pour l'abandon du projet d'aéroport !
12
Avril

Appel de la Coordination des opposants à rejoindre le rassemblement dimanche 15 avril dans le bocage de Notre Dame des Landes sur la zad.

Publié dans Communiqués de presse

Communiqué de presse - Notre-Dame-des-Landes, le 12 avril 2018

 

Depuis le début de la semaine, le gouvernement détruit des habitats, des bâtiments et jardins, base de projets, agricoles ou autres, sur la zad. Ces destructions annoncées de longue date, sont menées avec une extrême violence : c’est  injustifié et intolérable.

La Coordination des opposants, dont fait notamment partie l’ACIPA, appelle à rejoindre massivement le rassemblement organisé dès midi ce dimanche 15 avril sur la zad, le long du chemin de Suez.

Nous y porterons ensemble l’appel à ce que cesse cette obstination à détruire  des projets de vie.
Nous y affirmerons notre volonté de défendre ce qui s’est construit ici en terme d’habitats, de vie collective, de soin apporte à la biodiversité de la zone, pour que s’ouvrent désormais demain des perspectives de protection sereine des richesses déjà là !

La Coordination souhaite que chacun travaille à ce que ce rassemblement se déroule pacifiquement.
 
NB : Le CéDpa, membre de la Coordination des opposants, n’a pas encore pris position sur cet appel.

La Coordination des opposants

08
Juin

Le blé noir refleurira sur la ZAD de Notre Dame des Landes

Publié dans Communiqués de presse

En juin 2016, la vie continue sur la zad : les agriculteurs et agricultrices historiques sèment le maïs et récoltent l’herbe, les occupant.e.s poursuivent leurs cultures de maraichage et les légumes de plein champ, le pain et le fromage alimentent toujours le non marché. De nombreuses discussions, rencontres et chantiers ont lieu et la semaine dernière s’est terminée par un grand festin au Liminbout et deux jours de fête à la Grée.

Les terres cultivées collectivement le sont toujours et c’est pourquoi nous vous invitons à un semis collectif de sarrasin le samedi 11 juin à partir de 10h00 au lieu dit Lama fâché (carrefour D281 et route des Fosses Noires).


Au programme :
- Semis de sarrasin avec tracteur, mais aussi à la main
- Entretien des haies (amener faucilles et sécateurs)
- Repas convivial le midi
- Echanges informels avec les militants
 
Vous êtes tous invités, avec ou sans tracteur, à ce nouveau rendez vous militant
 
Il n’y aura pas d’aéroport à Notre Dame des Landes
et la vie continuera sur la ZAD.
 
COPAIn 44, Séme ta Zad, ADECA

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑