20
Mai

Semis collectifs le 23 mai sur la ZAD

Publié dans Communiqués de presse

Communiqué de l'ADECA

Le samedi 23 mai, nous organisons un semis collectif de sarrasin avec COPAIN et Sème ta zad.
Il s’agit pour nous tous d’occuper et de garder en état productif toutes les terres de la Zad.

Nous invitons nos collègues agriculteurs et les citoyens à venir soutenir et participer à cette nouvelle opération.

Un semis sera réalisé à partir de 10h30 au lieu-dit les Planchettes et un autre au lieu-dit Lama Fâché (carrefour D281 et route des Fosses Noires) avec accueil et repas.

 


Lire aussi le communiqué commun des organisateurs :

Semis collectifs de blé noir sur la ZAD le samedi 23 mai

À l’appel de l’ADECA, de COPAIN, et de Sème Ta ZAD

Malgré les déclarations de Valls en début d’année, la ZAD reste plus vivante que jamais : habitant-e-s et paysan-ne-s refusent de partir et occupant-e-s venu-e-s rejoindre la lutte ces dernières années continuent d’y construire leurs vies, d’y cultiver et d’y tisser des liens. Les projets foisonnent : fest noz pour fêter l’anniversaire de la construction du hangar des Rosiers, fête à l’occasion du rendu du procès pour expulsion du Limimbout le 14 mai, grandes bouffes et concerts, culture des terres, musique, réflexions sur la lutte, sur le présent et l’avenir, sur les problèmes comme sur les rêves les plus fous, constructions, rénovations, réparations de tracteurs ou de vélos, entretien de chemins et sciage de bois... la liste est sans fin !

Si les autorités semblent actuellement silencieuses sur leur détermination à imposer ce projet, des scientifiques travaillant sur les mesures de compensation n’en n’ont pas moins été surpris récemment sur le terrain. De notre coté, il nous semble toujours aussi nécessaire de ne pas leur laisser la place libre et c’est pourquoi nous continuons d’occuper les terres accaparées par AGO et consorts. C’est aussi l’occasion de se projeter dans un avenir sans aéroport, de préparer le futur de ces terres une fois le projet abandonné : on parle de réserve foncière avec de la place pour tou-te-s les habitant-e-s qui souhaiteront rester, pour des projets vivriers hors cadre comme pour des installations paysannes plus classiques.

Aujourd’hui, le mouvement de lutte contre l’aéroport occupe environ 220 hectares. Une partie de ces terres est répartie entre différents projets portés par des paysan-ne-s qui résistent ou par des occupant-e-s avec Sème Ta ZAD. Une autre partie est cultivée collectivement par l’ADECA, COPAIN, Sème ta ZAD, ainsi que celles et ceux qui viennent aux rendez-vous : c’est l’occasion de grands chantiers de semis. C’est sur ces terres cultivées collectivement qu’on vous invite cette année à semer tou-te-s ensemble une douzaine d’hectares de blé noir.

On vous donne rendez-vous à partir de 10h30 au lieu-dit Lama Fâché, au carrefour de la route des Fosses Noires avec la route départementale déclassée 281 (La Paquelais - Fay de Bretagne).

Au programme : semis à la volée d’une parcelle pendant que les machines s’occupent du reste et repas ensemble le midi. On prépare des frites et des salades, mais c’est bienvenu de ramener d’autres victuailles à partager.

Un point presse est prévu à 11h.

02
Juin

Aides d'Etat à AGO, le rapporteur public préconise le remboursement des intérêts

Publié dans Communiqués de presse
Le CéDpa, qui a toujours été soucieux de la bonne utilisation des finances publiques se réjouit des conclusions du rapporteur public qui préconise la récupération des intérêts des aides versées à AGO par l’État et le Syndicat Mixte Aéroportuaire. 450 000 € pourraient ainsi revenir dans les caisses de l’État et des collectivités, ce qui n'est pas négligeable en ces temps de restrictions budgétaires…

Nous rappelons que c'est à la suite de la pétition déposée par l'Acipa et le CéDpa devant le Parlement européen que la Commission s'est penchée sur ces aides financières. L’État et les collectivités avaient visiblement « oublié » de notifier l'aide non négligeable (150M€) qu'ils apportent au groupe AGO pour la réalisation d'un aéroport à Notre Dame des Landes .

Même si la Commission a reconnu la compatibilité de ces aides avec le droit de l'Union, elle a aussi dit clairement qu'elles avaient été versées illégalement de 2011 à 2013 (soit 38 M€). Curieux de la part de ceux qui ne cessent d'en appeler à l’État de droit et voient dans les opposants de quasi délinquants !

Alors que nous avions demandé aux collectivités concernées et à l’État de récupérer ces sommes illégalement versées, surtout au moment où le projet est à l'arrêt, on ne nous a opposé que silence et mépris. Les conclusions du rapporteur public montrent pourtant que nos questions étaient légitimes.

Nous attendons désormais avec confiance la décision du Tribunal Administratif et suggérons qu'en cas de décision favorable, une partie de l'argent que devrait reverser AGO serve à financer - enfin ! - l'étude indépendante et loyale sur le réaménagement de Nantes-Atlantique que nous demandons depuis si longtemps.
 
Le CéDpa
 

Dans son jugement le 2 juillet 2015, le juge a suivi le rapporteur public et a condamné l'Etat à rembourser les intérets (de l'ordre de 450 000 €)

http://www.lavoixdunord.fr/economie/nd-des-landes-l-etat-condamne-a-reclamer-le-ia0b0n2922878

13
Juin

Audience sur les recours loi sur l'eau et espèces protégées le 18 juin

Publié dans Communiqués de presse

L'audience sur les 17 recours loi sur l'eau et espèces protégées aura lieu au Tribunal Administratif de Nantes (allée de l'Ile Gloriette) jeudi 18 juin prochain.

La Coordination des opposants appelle à un rassemblement ce même jour à partir de 10h à l'endroit de la grève de la faim de 2012, en bas de la rue Jean-Jacques Rousseau à Nantes, pour une occupation de ce lieu symbolique de la lutte le temps de la durée de l'audience.
Prévoyez votre pique-nique.

Voir le communiqué de presse du Tribunal Administratif

 

Article de FNE (co requérant) sur citizen case

 

Et les quelques articles en ligne :
A Notre-Dame-des-Landes, la justice commence à trancher


NDDL. Les recours examinés le 18 juin par le tribunal administratif


ND-des-Landes: les recours environnementaux contre l'aéroport examinés le 18 juin

15
Juin

Réunion publique de restitution de l'Atelier Citoyen le 19 juin 2015 à 20h

Publié dans Communiqués de presse

Après plus de 8 mois de travail collectif, au sein de 8 groupes de travail, les participants de l'Atelier Citoyen vont enfin présenter publiquement tous leurs travaux.

Une grande soirée de restitution de l'Atelier Citoyen pour l'optimisation de l'aéroport international existant de Nantes-Atlantique se déroulera le vendredi 19 juin prochain. Un membre référent de chacun des 8 Groupes de travail exposera la pertinence du choix de leur thème, leur(s) démarche(s) et les conclusions auxquelles leurs travaux les ont conduits.
 
L’aérogare :

Peut-elle être repensée et réorganisée de manière globale pour accueillir davantage de passagers tout en simplifiant leurs parcours et la fluidité de ceux-ci ? Une réhabilitation thermique est-elle possible ?
La circulation et les trajectoires aériennes :
Les nouvelles technologies de navigation aérienne permettent-elles d’optimiser les approches et de réduire les nuisances pour les riverains ?
Les trajectoires d’approche et de décollage, au nord comme au sud, peuvent-elles également être revues avec les mêmes objectifs ?
L’économie et les emplois :
Le couple Airbus-aéroport constitue un moteur économique, une dynamique forte pour l’emploi et la recherche, en sud Loire. Comment la renforcer ? L’IRT Jules Verne va-t-il en bénéficier ?
La piste :
Nous connaissons maintenant tous les détails de la piste d’atterrissage. Est-il nécessaire de la reconstruire entièrement ? Une rénovation régulière est-elle possible sans impacter le fonctionnement de l’aéroport ?
Le Plan d'Exposition au Bruit (PEB) :
Les nuisances sonores ont-elles tendance à augmenter ? à diminuer ? Quel est l’impact des nouveaux appareils et des stratégies des compagnies aériennes ?
Les transports en commun :
Serait-il possible de raccorder l’aéroport nantais au tramway, celui-ci arrivant à seulement deux kilomètres ? Les voies ferrées existantes à côté de l’aérogare pourraient-elles être utilisées pour des liaisons TER régulières ?
La finance :
Que dit le plan de finance construit par l’Atelier citoyen lié au maintien et à la rénovation de l’aéroport actuel, plan bâti, sur le modèle de celui du projet de Notre-Dame-des-Landes ? Quelle solution est la plus rentable ? Pour qui ?
L’urbanisme :
Ce morceau de territoire nantais peut-il encore se densifier  ? Une véritable réflexion urbaine pourrait-elle stimuler son développement et générer de nouvelles activités économiques et des emplois ?

L'assistance pourra écouter, voir et débattre des réponses à ces questions et à bien d’autres encore.
 
Hasard du calendrier, cette réunion de l’Atelier citoyen fera suite aux audiences du 18 juin au Tribunal administratif de Nantes sur les recours environnementaux déposés contre les arrêtés préfectoraux autorisant le coup d'envoi des travaux de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Un temps sera prévu pour des expressions sur ces recours et plus globalement sur la question environnementale du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.
 
La grande soirée de restitution de l'Atelier Citoyen se déroulera le vendredi 19 juin à 20h, à la Salle des Variétés de l'association de Bonne Garde - 20 rue du Frère Louis 44200 Nantes.


Site web : http://www.ateliercitoyen.org
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Twitter : @At_Citoyen
Facebook : https://www.facebook.com/ateliercitoyen

Plan d'accès :

 

 

Paiement par paypal (paiement sécurisé par carte bancaire)


Participation combat juridique: *
 € 
Prénom, Nom *
Adresse
Téléphone:
E-mail *
Lettre d'info de l'ACIPA


Fait à:
Date:


Vérification anti spam:

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑