27
Avril

Communiqué de presse du CéDpa – jeudi 27 avril 2017

 

Les deux candidats à l'élection présidentielle ont été et seront peut-être encore interrogés sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Marine le Pen a affirmé être contre ce transfert pour des raisons économiques et écologiques mais vouloir respecter le vote de juin 2016.

Emmanuel Macron lui aussi parle de ce vote qu'il faut respecter et envisage de nommer un médiateur.

Les deux candidats donc, s'appuient sur une consultation qui, de notre point de vue, a été biaisée depuis le début.


Nous avons donc rédigé un dossier complet sur le sujet que nous avons envoyé aux candidats et que nous vous faisons parvenir par le lien suivant : http://aeroportnddl.fr/file/cahier_consultation_DEF-web.pdf

Vous aurez ainsi des éléments d'information factuels et concrets pour parfaire votre connaissance de ce dossier complexe et affiner vos éventuelles questions aux politiques en général et aux candidats à la présidentielle en particulier.

Pour le CéDPa,
Françoise Verchère, coprésidente

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑