28
Octobre

Spectacle de et par Patrick GRÉGOIRE.

 

"Désireux d’évoquer les choix sociétaux qu’implique la construction de cet aéroport, j’ai imaginé une fable écologique qui dépasse l’espace-temps Notre Dame des Landes pour universaliser cette lutte".


"Début 2015, j’ai interviewé à Notre Dame des Landes et à Nantes une vingtaine d’opposants engagés dans la lutte contre le projet d’aéroport. Elus, paysans expropriés, zadiste, naturaliste, pilote, architecte, juriste, présidents de comités de soutien, chef d’entreprise, etc. J’ai tiré de cette matière, si riche qu’il fallait beaucoup trier, un premier texte : "Les tritons prendront l’avion" pour quatre comédiens. Après la lecture des slogans creux et éternellement ressassés des pro-aéroport, j’ai eu envie de faire parler l’un d’eux et de le confronter à la matière que je n’avais pas exploitée dans le premier texte. J’ai choisi le Préfet, personnage situé au carrefour de tous les arrangements entre élus, entrepreneurs et administrateurs."

 

La représentation du 2 novembre 2016 à Notre-Dame-des-Landes est compléte.
Mais le spectacle se joue aussi du 3 au 5 novembre 2016. Toutes les informations sur http://www.tntheatre.com/le-cauchemard-du-prefet

 

TERRAIN NEUTRE THÉÂTRE
11 Allée de la maison rouge
44000 Nantes
Accueil - billetterie: 02 40 12 12 28
http://www.tntheatre.com

13
Octobre

Cliquer ici pour accéder directement à l'aide à la rédaction ajoutée le 13/10/2016

 

Pourquoi participer à cette enquête publique ? A travers la révision du SCOT et grâce à la « Synthèse environnementale portant sur le projet d’Aéroport du Grand Ouest, sa desserte routière et les projets connexes sur le territoire de proximité » qui  fait partie des documents, l’État français cherche à répondre aux critiques de la Commission Européenne qui lui a signifié en 2014 que le projet NDDL était en  infraction pour « saucissonnage » ; en effet, le dossier ne présente pas une évaluation globale de toutes les infrastructures prévues: aéroport,tram-train, routes, TGV, zones d’activités…
 
Il est donc important que tous les opposants à NDDL se manifestent sur le sujet. En effet, dans un courrier à la France de novembre 2015, l’Europe prend acte de la volonté de régulariser l’infraction mais ajoute : « ... nous invitons vos autorités à poursuivre leurs démarches en portant une attention particulière à la consultation du public et de l’autorité environnementale et à la prise en compte des commentaires qui seront formulés à cette occasion, en vue de l’adoption in fine du SCOT de la métropole Nantes-Saint-Nazaire et de la mise en œuvre des mesures environnementales qui sont ou seront identifiées au cours de la procédure. »
 
L’enquête publique a lieu du 19 septembre au 21 octobre inclus.
 
Vous trouverez tous les documents ainsi que les dates de présence des commissaires enquêteurs sur le site www.nantessaintnazaire.fr/enquete-publique-scot/
 
On peut participer en se déplaçant pour écrire sur les registres ( au siège des différentes intercommunalités)  et/ou par internet et/ou par écrit.
 
par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
par correspondance à M le Président de la commission d’enquête, à l’adresse suivante : Enquête publique SCOT, Pôle métropolitain Nantes Saint-Nazaire, 2 cours du champ de mars, 44000 NANTES
On peut aussi rencontrer  les commissaires enquêteurs (il reste 11 dates ).
 
La commission d’enquête est composée de :
Titulaires  
Président : Monsieur Gilbert FOURNIER, cadre retraité de l’agro-alimentaire
Monsieur Jean-Pierre HEMERY, retraité de la gendarmerie nationale
Monsieur Alain BOËLS, retraité du bâtiment et travaux publics
Suppléants :
Monsieur Jean LEMOINE, ingénieur conseiller industriel au développement des PME-PMI de la région Bretagne
Monsieur Laurent KLEIN, directeur du service des ressources humaines à l’assemblée nationale à la retraite.
 
Le dossier est très lourd : 6 pièces  dont on peut oublier les 5 et 6 ( arrêtés et publicité)
1 : note de présentation
2 : rapport de présentation en trois volumes 1-2-3
+ PADD Projet d’aménagement et de développement durable
+ DOO   Document d’orientations et d’objectifs
+ 4 ensembles de cartographies
 
3 : Porter à connaissance de l’État : document général + annexes + synthèse environnementale sur l’Aéroport
 
4 : avis des personnes associées. Dans ces avis, un des plus importants est celui de l’Autorité Environnementale qui pointe beaucoup d’insuffisances du SCOT et fait 34 (!) recommandations, dont trois qui touchent particulièrement le dossier d’aéroport (page 20 à 22 du rapport).
 
Par ailleurs, bien au-delà du seul dossier d’aéroport, de nombreux autres thèmes peuvent être abordés : le logement, l’énergie, l’emploi, les déplacements, l’économie, les risques, la biodiversité, l’agriculture, le climat, etc.
 
La première chose à faire est de demander individuellement à la commission (cf plus haut par lettre ou mail) la prolongation de l’enquête compte tenu de la complexité, de la lourdeur du dossier et de votre volonté d’étudier les documents sérieusement.  
 


Ajout du 13/10/2016

Enquête publique sur le SCoT Nantes-St-Nazaire - Aide à la rédaction d'une remarque sur les registres

 

Elle se déroule actuellement du 19 septembre au 21 octobre 2016. Les registres papier sont dans les sièges des communautés de communes.
Et elle doit comporter une partie servant à l’État français dans sa réponse sur le contentieux environnemental sur Notre-Dame-des-Landes au niveau européen.

Consultez et dossiers et notez d'ores et déjà les rendez-vous à ce lien : :
http://www.nantessaintnazaire.fr/enquete-publique-scot/
 

Quelques pistes pour des interventions sur le SCOT proposées par F Verchère, en plus du fait de demander la prolongation de l'enquête :

 
"A vous de choisir ce qui vous intéresse dans ces suggestions et remarques. Inutile de vouloir tout reprendre, faites au mieux avec le ton qui vous paraît refléter votre état d’esprit : colère devant les manipulations et les mensonges, ironie devant tous les jolis mots utilisés dans un document, interrogations « neutres » sur des points précis, mise en lumière des contradictions etc...
 

Vous pouvez, si vous n’habitez pas en Loire-Atlantique, rappeler que l’on ne vous a pas demandé votre avis en juin dernier alors que vous devriez payer cet aéroport et que ses conséquences environnementales toucheraient notre écosystème commun. Et donc vous allez le donner votre avis !

 
1) sur la forme :
  • Le dossier complet comprend plus de 1300 pages ;
  • Les résumés non techniques (qu’il faut savoir trouver !) ne peuvent suffire ;
  • Le temps d’enquête limité à un mois est insuffisant compte tenu de la complexité du dossier.
  • On est perdu dans les documents différents : évaluation, rapport en trois volumes, PADD, DOO, cartes etc...
  • Il y a beaucoup de répétitions entre les documents, beaucoup de jolies phrases avec tous les mots qu’il faut utiliser aujourd’hui : préserver, valoriser, emploi pour tous, emplois partout, écométropole, laboratoire de la transition énergétique et écologique etc...(regardez le sommaire des documents, le DOO par ex, c’est spectaculaire !)
Le SCOT , un très long discours qui dessine des lendemains qui chantent mais dans les faits ?
 
2) sur l’aéroport :
 
Il n’y a aucune prise en compte de tout ce qui s’est passé depuis des années. Toujours les mêmes arguments, y compris les mensonges habituels (le lac de Grandlieu par ex). Aucune prise en compte du rapport des inspecteurs de Ségolène Royal qui reconnaissaient que le débat public de 2003 avait été faussé, que le projet de NDDL était surdimensionné.
 
Affirmation permanente que le projet de NDDL sera sans impact sur l’eau, les zones humides, l’agriculture... que le SCOT prétend protéger bien sûr ! Aucun élément concret sur les projets annexes (tram-train, ligne grande vitesse, zones d’activité…) : on se contente de dire qu’on fera les études ultérieurement, que les emprises seront optimisées et que les effets négatifs seront compensés. On est prié d’y croire !
 
Possibilités de questions précises :
  • demander des explications sur le « bilan carbone neutre » de l’aéroport ; s’offusquer que l’on parle climat et baisse des émissions de gaz à effet de serre et qu’on ne s’interroge pas sur la hausse programmée du trafic aérien ;
  • demander comment on va faire baisser la part de la voiture alors qu’il faudrait aller à NDDL en voiture (vu le nombre de places de parkings prévues, ce sera le mode le plus utilisé) ;
  • poser la question d’un éventuel Pont sur la Loire, inexistant dans le document mais demandé par la Région, la Chambre de Commerce ;
  • demander des précisions sur le tram-train (coût, tracé, calendrier ?) ;
  • regretter que la carte qui reprend tous les projets liés à NDDL soit si petite qu’elle est illisible ;
  • demander comment on va améliorer la qualité de l’eau des rivières (l’Erdre notamment mais pas seulement) en artificialisant une double tête de bassin versant ;
  • rappeler les avis scientifiques sur le caractère exceptionnel du bocage de NDDL et l’impossibilité de compenser sa destruction et celle des espèces qui y vivent ;
  • demander les superficies exactes qui seront retirées à l’agriculture avec tous les projets liés à l’aéroport ;
 
3) sur les contradictions :
 
Le SCOT affirme la volonté de préserver les zones humides, les têtes de bassin versant, la baisse de la consommation d’énergie, les surfaces agricoles… tout en prévoyant plus de routes, plus de zones d’activités, un nouvel aéroport, de nouveaux terrains pour le Port, avec 100 000 habitants et 100 000 logements de plus… Les moyens d’y parvenir sont loin d’être clairs : une recette miracle ?
 
  • Pourquoi le diagnostic préalable pointe-t-il des insuffisances mais sans que des leçons en soient tirées ?
  • 4  exemples :
    • Pourquoi y-a-t-il eu plus de logements construits que ce que prévoyait le précédent SCOT mais toujours un retard de logements sociaux ?
    • Le bilan de l’évolution de l’agriculture est négatif, (l’activité agricole connaît toutefois des changements structurels importants, à l’image de l’ensemble de la France, marqués par une baisse importante du nombre d’exploitants agricoles, un vieillissement de l’âge moyen des exploitants, un agrandissement et un regroupement des exploitations, un développement des structures sociétaires, une baisse de la superficie agricole utilisée (SAU) avec le développement de friches et la périurbanisation..p.16) Comment le SCOT compte-t-il inverser la tendance ? Dire que l’on veut préserver les terres agricoles ne suffit pas. Encore faut-il qu’il y ait des agriculteurs…
    • Le coût du foncier est reconnu comme particulièrement élevé sur le pôle (diagnostic p.39). Silence total ensuite sur le sujet…
    • La pauvreté des ménages a crû sur le territoire (diagnostic p.42), quelle leçon et quelles actions ?
  • Comment dire qu’on va faire baisser l’usage de la voiture avec une augmentation de la population, sans aucun rééquilibrage de l’emploi entre le Nord et le Sud de l’agglomération nantaise, et avec  un aéroport au nord, donc des trajets routiers plus longs pour les usagers en l’absence des transports collectifs promis… ?
 
Le document du SCOT ressemble à un catalogue de bonnes intentions. On ne trouve guère de mesures concrètes, et pas de contraintes.  Comment accorder de la crédibilité à ce document ?"
FV
 
Contribution de l'Atelier Citoyen
Annexes

 

08
Octobre

Mise à jour 25/10/2016 :


 

Manif – Construction – Fête

2016-10-08 Affiche Manif NDDL 680pixAcculé par les mobilisations massives des 9 janvier et 27 février, le gouvernement a organisé en juin une consultation biaisée. Se croyant forts du résultat de cette mascarade, les pro-aéroport et le premier ministre ont confirmé leur intention de procéder cet automne à l'évacuation et à la destruction de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, de ses cultures, de sa faune et de sa flore, de ses habitats et activités ainsi que des liens entre toutes celles et ceux qui se sont attaché.es à ce bocage. Ces déclarations font fi de la situation juridique du dossier puisqu'entre autres les autorisations de travaux ne sont toujours pas  accordées.

 

Les porteurs du projet ne semblent pas avoir non plus mesuré la détermination de celles et ceux qui  habitent ce bocage, des militant.es engagé.es à leurs côtés, le soutien dont ce mouvement bénéficie dans la région et bien au-delà, ainsi que l'implication des comités locaux. Ces 2000 ha de bocage et ce qui s'y vit sont aujourd'hui porteurs d'espoirs indéracinables face au saccage du vivant, des terres agricoles et à la marchandisation du monde. Il est impensable qu'ils disparaissent !

 

A l'initiative de l'ensemble du mouvement d'opposition au projet d'aéroport, nous marquerons donc le 8 octobre notre volonté commune d'empêcher toute agression contre la ZAD et tout démarrage des travaux. En écho à bien d'autres luttes paysannes, comme au Larzac, nous ferons résonner le sol de milliers de bâtons. Nous les laisserons sur place, en nous engageant ensemble à venir les reprendre, en cas d'intervention, et à défendre la ZAD, ses habitant.es, paysan.nes et l'avenir qui s'y construit.

 

Nous monterons également ensemble un hangar dont les éléments ont été fabriqués durant l'été sur la ZAD par des dizaines de charpentier.es. Cette oeuvre collective concrétisera notre volonté de nous organiser pour la résistance en créant un lieu qui sera une base d'appui en cas de tentative d'expulsion, autant qu'une structure commune pour le futur.

 

Convergeons vers Notre-Dame-des-Landes le 8 octobre 2016,
Rendez-vous à 10h dans le bocage, à pied ou à vélo.
Que chacun-e apporte son bâton, sculpté, décoré et le mette dans les roues du projet.
Tous et toutes ensemble, empêchons l'aéroport !

 

 

Plus d'infos sur les sites acipa-ndl.fr et zad.nadir.org


Nous appelons les soutiens et comités de partout à s'organiser dès aujourd'hui pour le succès de cette mobilisation, en rediffusant cette information et en se coordonnant pour faciliter des moyens de transports collectifs.

Notamment via le site http://annonces-ndl.org

 

Evènement Facebook à partager : https://www.facebook.com/events/1579541885674902/

 

Télécharger l'affiche et le flyer

 

Pour vous orienter sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, téléchargez la carte des lieux de vie :

Rappel : les lieux de vie sont des espaces intimes à respecter et ne pas visiter sans y être invité.
https://www.acipa-ndl.fr/images/acipa/Cartes/Carte-1_SOrientier-LieuxDeVie-2048pix.png
Et pour acheter une carte IGN du coin, la référence à prendre est 1222SB

 


 

Informations pratiques et déroulé du 8 octobre

Dans un contexte de lourdes menaces, nous avons tous/tes rendez vous le 8 octobre pour empêcher l’aéroport et défendre la zad. Ce jour là nous devrons faire comprendre au gouvernement qu'il aurait tout à perdre à déclencher une nouvelle opération César ou à démarrer de quelconques travaux. Nous mettrons nos bâtons dans les roues du projet.

Après l'appel à la manifestation, voici maintenant un ensemble d'informations sur le déroulement de la journée et les meilleurs moyens de s'y préparer.

 

## D'abord un grand merci à toutes celles et ceux qui se mobilisent depuis des semaines de près comme de loin pour que la manifestation du 8 octobre soit un succès, pour les relais, collages d'affiches, organisations de bus, soirées d'infos... La mobilisation s'annonce déjà énorme, nous avons encore 14 jours pour la faire croître encore.

 

 ## Communication

En plus des tracts et affiches, nous vous invitons à diffuser la vidéo "Le chant des bâtons" - lien : https://www.youtube.com/watch?v=mi4fyhnLpLk

 

 

## Pour venir

Des bus sont prévus de différentes villes et régions. Des covoiturages s'organisent aussi de partout. Un site dédié qui regroupe beaucoup d’infos (covoiturage, hébergement, cars...) : http://www.annonces-ndl.org/

 

## Accueil des cars 

Place de l’église à Notre Dame des Landes ; prendre note du numéro de référence suivant : 06 62 74 07 94, pour donner l’heure d’arrivée et être orientés vers le lieu d’accueil place de l’église à Notre Dame des Landes. Les cars seront guidés ensuite jusqu’aux Ardillières où ils déposeront leurs passagers. Ceux-ci pourront ensuite rejoindre la Vache Rit (1km) où des boissons chaudes leur seront proposées. Le samedi, en fin d’après midi, des retours en bétaillère sont prévus pour les passagers des cars au Chêne des Perrières, lieu de rendez-vous pour le départ des cars.

 

## Les points de départs des cortèges et rendez-vous

Le rendez-vous est fixé à 10h simultanément sur trois points de départs qui comprendront parking et camping sommaire (toilettes sèches seulement) pour le samedi soir uniquement :

1 – Au nord : Les Ardillières (accès par Notre Dame des Landes et Fay de Bretagne RD 81 pour les personnes qui arrivent depuis Rennes et les cars) marche de 4 km jusqu’à Bellevue.

2 – Au sud : Rohanne (accès par Vigneux de Bretagne - RD 81 - Pour les personnes qui arrivent depuis Paris - Angers...)  marche de 2,5 km jusqu’à Bellevue

3 – A l’ouest : Le Pré Failly (accès par le Temple de Bretagne - pour les personnes qui arrivent depuis Brest-Vannes- Saint-Nazaire...) marche de 3,5 km jusqu’à Bellevue

 

Plan d'accès et parkings : (cliquez pour agrandir)

2016-10-08 PlanAcces Parkings

Voici les coordonnées GPS des points de rendez-vous :
Ardillières N 47°22’0609’’   O 1°43’5956’’
Pré Failly N 47°20’47033’’   O 1°46’51668’’
Rohanne N 47° 20’20495’’  O 1°44’26133’’
Cars Chêne des Perrières N47° 21’30941’’ O1°45’5435’’

 

Les trois cortèges s'élanceront, au son de nos bâtons, à travers les routes et chemins de la zad  pour converger vers Bellevue où nous planterons nos bâtons dans la terre de Notre Dame des Landes. C'est là aussi où le hangar construit cet été par un groupe de charpentiè-re-s traditionnelles sera levé. Ce hangar est pour l'instant destiné à des ateliers bois, tannerie et briques de terre.

 

Les personnes à mobilité réduite (PMR) pourront arriver par Le Chêne des Perrières et se garer près de la ferme de Bellevue. L'accès à Bellevue sera réservé uniquement aux véhicules des personnes à mobilité réduite.

 

Des bétaillères assureront des navettes de retour pour les personnes qui le souhaitent à partir de la fin d'après midi et jusque dans la soirée. Pensez à vous munir de bonnes chaussures ou bottes pour les chemins, et de lampes frontales et gilets fluos pour le retour vers les parkings. Pensez à prendre des instruments de musique légers pour la marche !

 

Dès 13 heures et tout l'après-midi : ancrage des bâtons - montage du hangar des charpentiers - prises de paroles - concerts - bar

 

## Détail des concerts qui se poursuivront dans la soirée :
Grande scène (de 15 h à 2h) : Prises de paroles - Fantazio (rock-blues-jazz libre) - El Comunero (chants de lutte) - Dominique A (chanson francaise) - Naâman (reggae) - Zad Social Rap (rap) - Filastine (Electro World)


Scène fest noz (sous chapiteau à partir de 18h) : Les Arriérés - War-Sav - MP6 - Chuchumuchu - Enora/Giulia - Anne-Cecile/Grégoire - Kerné/Le Goff
+ spectacle son et lumière "Les aventures de la zad"

 

Scène techno (à partir de 2h du matin ) : Les Insoumis (DFC - RHT - laSA- l@HP)

 2016-10-08 Affiche-Concerts 680pix

 

## Repas
Des cantines seront présentes sur place, mais vu le nombre de personnes attendues, nous invitons à venir avec de quoi pique-niquer et avec de bonnes choses à partager.

 

## Couchage le vendredi soir
Pour ceux et celles qui voudraient arriver la veille et/ou dormir sur place (hors camping sommaire) dans la nuit de samedi à dimanche, il existe des possibilités de logement chez des voisins et opposants du coin. Faites le savoir à l'avance et allez voir le site : http://www.annonces-ndl.org/!
Attention les possibilités de couchage sur la zad même sont limitées. Il est toujours possible de passer au point d'accueil à la Rolandière pour avoir des infos.

 

## Bâtons
Nous rappelons que chacun-e est appelé à apporter son bâton, sculpté, décoré, et à le planter dans le sol de la zad. Le 8 octobre nous nous engagerons ensemble à venir les reprendre, en cas d’intervention, et à défendre la ZAD, ses habitant.es, paysan.nes et l’avenir qui s’y construit.

 

## Amener des livres
La nouvelle bibliothèque de la zad - "le taslu" - invite les participants à la manifestation à venir munis d'un livre qui les a marqués et qu'elles souhaiteraient léguer au fond commun. Nous aimerions que la première page soit dédicacée par les donateurs/trices de manière à laisser une trace de l'incroyable solidarité du mouvement.
Le dépôt des livres se fera soit à Bellevue, soit plus tard au cours du week-end à la bibliothèque située à la Rolandière.

 

Cette journée du 8 octobre 2016 s’annonce très riche !
Ensemble nous les ferons renoncer !
Il n'y aura pas d'aéroport à Notre Dame des Landes. La zad continuera de fleurir !

 


Dimanche 9 octobre : chantiers et ateliers pour défendre la zad

Le samedi 9 octobre, les habitants de la ZAD organisent des chantiers et ateliers nécessaires à la défense de la zad : construction de toilettes sèches en série pour les espaces d'accueil, poursuite du chantier dôme, escalade et aménagements dans les arbres, structures de défense... Il y aura aussi une fête foraine, des lectures à la bibliothèque et des balades sur la zone. Pour plus d'informations
sur cette journée voir http://zad.nadir.org/spip.php?article4018

Un point info sera tenu le samedi à la ferme de Bellevue pour des informations sur les différents chantiers et les moyens de les rejoindre.

 

## En profiter pour amener du matériel
Le weekend des 8 et 9 octobre peut aussi être un des moments pour amener du matériel utile pour la défense de la zad (voir liste de matériel demandé sur le site zad.nadir.org - http://zad.nadir.org/spip.php?article4027). Des points de dépôt seront annoncés avant le 8 octobre.

 

## Ne pas lâcher après le 8/9 octobre
Le week-end du 8 et 9 octobre sera un moment décisif. Mais si le gouvernement s'obstine et que nous pressentons un démarrage imminent d'une opération d'expulsion, il se peut que nous appelions à rester ou revenir très vite sur la zad.

 

Appel à bénévoles pour fabrication de panneaux

à mettre le long des circuits de marche du 8 octobre ; apportez vos pinceaux et restes de peinture ;

RV le samedi 1er octobre à 10h à la Vache Rit

 

 

 

Messages de soutien d'autres luttes contre des GPII

======================================

Mes chers amis de Notre Dame des Landes,

Nous ne pouvons pas être présents le 8 et 9 octobre à votre manifestation contre le bâtiment de l’aéroport mais nous serons là avec vous spirituellement.
Nous avons suivi et suivons attentivement vos magnifiques initiatives pour empêcher la construction d’un monstre, coûteux et inutile qui ne pourrait que causer des dommages à la santé, au milieu et à l’économie de la ZAD.
Notre lutte contre l’agrandissement de l’aéroport de Ampugnano a duré pendant 7 ans mais nous avons enfin gagné sur toute la ligne. La société de l’aéroport a été liquidée.
Nous vous souhaitons le même résultat: continuez votre lutte avec courage et patience.
Avec solidarité et cordialité.
Comité contre l’agrandissement de l’aéroport de Ampugnano.

Helen Ampt et Maria Rosa Mariani
Comitato contro l'ampliamento dell'aeroporto di Ampugnano - Siena

======================================


A partager :

Lien sur le site de l'ACIPA : https://www.acipa-ndl.fr/actualites/divers/item/686-8-octobre-2016-nddl-que-resonnent-les-chants-de-nos-batons
Évènement Facebook : https://www.facebook.com/events/1579541885674902/
Cars / covoiturage / hébergements militants : http://annonces-ndl.org
Vidéo "Le chant des bâtons" : https://www.youtube.com/watch?v=mi4fyhnLpLk

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑