09
Janvier

Paysannes et paysans du COPAIn plus mobilisés que jamais !

Publié dans Communiqués de presse
Communiqué de Copain 44

 

Face à la cacophonie politique et médiatique générée par la longue séquence de médiation et de réflexion gouvernementale avant une décision annoncée prochaine, nous paysannes et paysans du collectif Copain du 44 et de toute la France tenons à rappeler et réaffirmer nos convictions et positions.
 
Confortés par les préconisations des médiateurs, nous sommes plus que jamais déterminés à tout faire pour que les terres de Notre Dame des Landes conservent leur vocation nourricière.

Si le gouvernement, pour des raisons qui ne pourraient être que politiques, décidait malgré tout de poursuivre le projet de transfert de l'aéroport, nous serons tous, soit dans le bocage pour en empêcher sa destruction, soit partout en France pour dénoncer le sacrifice des terres nourricières pour des projets inutiles. Rappelons que l'ensemble des syndicats agricoles y sont opposés.

Si, comme nous le souhaitons, le gouvernement fait le choix de la modernisation de l'aéroport actuel, nous resterons tous mobilisés pour l'enjeu majeur qui en découlera: faire perdurer le projet collectif et alternatif qui se construit depuis plusieurs années sur le territoire de Notre Dame des Landes.

Nous voulons que les terres sauvées du bétonnage soit destinées à l'installation de nouveaux projets paysans respectueux de l'environnement et de la biodiversité et non à l'agrandissement des fermes existantes.

Nous demandons donc, dès maintenant, que soit alors immédiatement mis en place un gel du mode d'attribution usuel de l'usage du foncier. Ceci pour donner le temps à l'émergence des ces nouveaux projets qui nécessitent deux à trois ans pour leur mise en œuvre.

Nous réclamons que la gestion des usages sur ce territoire soit confiée à une entité représentative du mouvement qui aura obtenu sa sauvegarde. Nous participons depuis plusieurs mois à sa constitution.

Nous œuvrerons à ce que la richesse des propositions alternatives qui s'y inventent depuis dix ans puisse s'y développer, dans l'objectif d'un avenir constructif et pacifié, en lien étroit avec le voisinage et les collectivités concernées.
C'est possible, ça c'est fait ailleurs (Larzac, marais de Guérande, ...)
 
Rappelons à ceux qui voudraient utiliser la force en entretenant la fantasmagorie d'une zad, bastion fortifié de radicaux ultra violents, que ce sont bien les milliers de paysannes et paysans  qui se mobilisent depuis des années pour protéger et entretenir ce territoire aux côtés des habitants historiques et des dizaines de milliers de militants qu'ils devront évacuer.
 
Nous vous appelons tous, quelle que soit la décision du gouvernement, à converger le samedi 10 février autour de la Ferme de Bellevue à Notre Dame des Landes, emblème de notre lutte, occupée et entretenue depuis janvier 2013,  pour défendre notre projet pour un autre avenir pour le territoire de Notre Dame des Landes mais aussi pour l'agriculture, l'alimentation, et l'environnement.
 
Copain 44
09
Avril

APPEL à mobilisation du COPAIn 44

Publié dans Communiqués de presse
Comme vous le savez sans doute, une opération policière est en cours sur l’emprise de l’aéroport abandonné de Notre Dame des Landes.

Nous souhaitons, comme beaucoup d’organisations impliquées dans ce dossier, que la route 281 puisse être rendue à la circulation normale au plus vite.

Depuis le 17 janvier, nous avons largement œuvré pour que des contacts constructifs et apaisés puissent se nouer entre les différents acteurs de ce dossier. Nous avons obtenu des espaces de discussion avec l’Etat et les collectivités qui nous laissaient optimistes quant à un retour à la légalité sur ce territoire.

Hélas, aux dernières nouvelles de l'opération en cours, des projets agricoles sont aujourd'hui la cible de destruction. (cf. exemple des 100 noms*)

Cela nous laisse entrevoir un risque de fort durcissement des positions alors que la situation aurait pu se régler de manière plus apaisée.

Une  intervention des forces de l’ordre sur les lieux de vie nous semble dangereuse et inappropriée à ce stade et risque de compromettre les discussions en cours sans apporter de réelles solutions.

Le dialogue dans des conditions apaisées, est actuellement la seule voie qui permettra le règlement le plus rapide et le plus complet de ce dossier.

Nous continuerons à nous mobiliser dans cet état d’esprit au service des citoyens et des habitants de ce territoire.

En fonction des événements de la journée, nous vous invitons à rejoindre les rassemblements prévus pour faire savoir nos désaccords. Le respect des personnes et des biens reste bien évidemment notre préoccupation. Nous souhaitons que l'Etat en fasse de même.
 
Copain 44
 

*Exemple des 100 noms :
Le site des 100 noms habité depuis plus de 5 ans, développe un projet agricole porté par un jeune agriculteur ingénieur agronome. Il est déjà déclaré porteur de projet à la chambre d’agriculture. Ce projet est réparti en 2 volets autour de l’élevage ovin : un premier en brebis laitière avec transformation fromagère. Un bâtiment de 430 m² a déjà été construit (et aujourd’hui détruit). Un 2ème projet associatif de production de brebis viande destiné à la formation pour la conduite de troupeaux, l’écopaturage, le sylvopastoralisme et la valorisation des pâturages humides. Le projet s’appuie sur des terres occupées depuis 5 ans et ont la potentialité de se développer avec des fermes mitoyennes à reprendre pour atteindre 45 ha. L’ensemble de ce projet est pensé dans l’objectif de la mutualisation des moyens de production. Ce lieu était aussi un lieu de vie regroupant plusieurs habitants déclarés par 3 fois auprès de la préfecture comme résidents à cet endroit.                                   
13
Avril

Nous venons de vivre une semaine difficile !

Publié dans Communiqués de presse

Communiqué de presse du COPAIn 44 - vendredi 13 avril 2018

L'expulsion dans la violence de femmes et d'hommes qui "semaient les graines" d'une agriculture alternative nous a tous choqués !

Déjà en 2012, plusieurs corps de fermes et maisons avaient été détruits. Aujourd'hui, nous avons besoin de retrouver de la sérénité sur le territoire.

Il est urgent de prendre le temps de réfléchir aux endroits les mieux adaptés pour reconstruire des outils de travail et des lieux de vie dans le respect du bocage et de la biodiversité.

Nous appelons toutes les paysannes et paysans à venir sur la ZAD, ce dimanche, si possible avec leur tracteur.

Nous poserons les bases de cette reconstruction dans le cadre du projet que nous portons collectivement.

 

Le rendez-vous est fixé à 12h le long du chemin de suez.

 

Pour les tracteurs, organisez-vous par secteur avec les référents habituels.

 

COPAIn 44
17
Avril

Un dialogue pour sortir de cette situation !

Publié dans Communiqués de presse

Communiqué de presse du COPAIn 44 - mardi 17 avril 2018

Les militant.e.s et les organisations du COPAIN 44 sont investis dans le dialogue au sein du collectif du mouvement de lutte pour l’avenir de la ZAD. Cette conciliation est mise à mal depuis lundi 9 avril.

 

Un travail extraordinaire avec les habitants avait permis de construire les bases d'une proposition consensuelle et concrète dans un cadre collectif et individuel. Un dossier a été transmis aux services de l'Etat avant le début de l'intervention.

 

Les opérations menées par les forces de l'ordre ont généré l’arrivée de nouveaux habitants. La pression extrême vécue par ce territoire et l'ensemble de ses habitants est insoutenable.

 

Nous appelons à l'arrêt des interventions et ne comprenons pas les déclarations qui n’appellent pas à l’apaisement.

 

Nous continuons encore cette semaine à œuvrer pour trouver une réponse à l’injonction de déclaration d’activité.

 

Nous souhaitons qu'un climat constructif puisse de nouveau exister. Nous sommes convaincus que le travail mené jusqu'alors peut être repris et aboutir.

 

Seul le dialogue entre tous les acteurs de ce dossier permettra de sortir de cette situation.

 

COPAIn 44

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑