26
Janvier

Dimanche 31 janvier - Journée mondiale des zones humides

Publié dans Communiqués de presse

2016-01-31 JMZH H-Ronne 680pixDécouverte des richesses de Notre-Dame-des-Landes


Comme chaque année à l’occasion de la journée mondiale des zones humides, les Naturalistes en lutte invitent à la découverte des prairies, des landes, des talus et des bois. Dans les mares le peuple libre des crapauds, grenouilles et tritons commencent la cérémonie des amours dans leur mare et ne compte pas en déménager.

Le thème de l’année 2016 correspond à la démarche qui doit être appliquée à Notre-Dame-des-Landes : « Les zones humides pour notre avenir : modes de vie durables, ou comment conserver et restaurer les écosystèmes humides dans l’intérêt de la vie humaine et du milieu naturel ».


Rendez-vous à 10 h place de l’Église. Bottes indispensables.
 
Photo libre de droits : Hervé Ronné.

20
Janvier

Un autre voyage à Nantes, le samedi 23 janvier 2016

Publié dans Communiqués de presse

Déambulation sereine et déterminée contre les expulsions à Notre Dame des Landes, le samedi 23 janvier, à Nantes.
 
A l'initiative de la Coordination des opposant-e-s au projet d'aéroport à Notre Dame des Landes, une déambulation est organisée dans le centre de Nantes sous la forme d'une farandole itinérante et chaine solidaire. 
 
Venez partager un bout de journée avec nous à Nantes, ou toute la journée si vous avez envie.
Venez goûter à la farandole pour Notre Dame des Landes.
Rejoignez -nous au marché, sur une place ou dans une rue de la ville.
Venez danser « Non aux expulsions » , venez chanter « Il n’y aura jamais d’aéroport à NDDL », venez écouter l’histoire de la lutte, faites « un autre voyage à Nantes ».


Main dans la main, nous cheminerons dans la ville, sans gêner la circulation, donc sur les trottoirs, les rues piétonnes et les places. Et nous ferons des pauses animées de toutes sortes.
Nous ne laisserons aucune trace de notre passage sinon éventuellement, des autocollants, des affiches sur les panneaux d’affichage libre, des tracts sur les pare-brise, des marques à la craie et le souvenir de notre détermination sereine.
 
Nous vous donnons rendez-vous

  • à partir de 12 h au marché de la Petite Hollande,
  • puis près du Square Daviais (Pique-nique),
  • Place du Commerce (14h),
  • Place Royale (14h30),
  • Rue de la Barillerie (15h),
  • Place du Pilori (15h30),
  • Place du Bouffay (16h),
  • Place Duchesse Anne (16h30).

Retrouvez nous en suivant la ligne rouge et jaune !


Musiciens, chanteurs, danseurs, comédiens, lecteurs ou simples passants citoyens, vous êtes cordialement invité-e-s à nous rejoindre  : Entrez dans la danse !

 

Evènement Facebook : https://www.facebook.com/events/783811641752536/

23
Janvier

Déroulement d'un autre voyage à Nantes, le samedi 23 janvier 2016

Publié dans Communiqués de presse

À l'initiative de la Coordination des opposant.es au projet d'aéroport à Notre Dame des Landes, une déambulation dite « Un autre voyage à Nantes » a été organisée dans le centre de Nantes le samedi 23 janvier sous la forme d'une farandole itinérante, chaîne solidaire...
 
Notre intention pour ce samedi n'était pas de réaliser une compétition numérique avec les précédents rassemblements. Cet événement, que nous n'avons jamais désigné sous le terme « manifestation » a été pensé modeste, informatif et non pénalisant pour les Nantais qui ne sont en aucun cas des cibles pour les opposants au projet de Notre-Dame-des-Landes.
 
Cependant l'annonce de cette déambulation a suscité un traitement médiatique très anxiogène et totalement disproportionné avec le projet initial, et nous nous interrogeons sur les éventuelles manipulations qui pourraient être à l'origine de cet emballement. Nantes est annoncée comme devant être à feu et à sang, et nous avons écho de manière récurrente et crédible de risques importants de manœuvres et provocations.
 
Les opposant.es ont fait la preuve de leur capacité à organiser d'énormes mobilisations  et manifestations de tracteurs, vélos/piétons à Nantes, Rennes Vannes... et bien ailleurs en France. Ils ont aussi à maintes reprises fait la preuve de leur responsabilité dans la lutte contre ce projet inutile, nuisible, imposé... Dans la période actuelle, un déferlement de violences desservirait plus que jamais notre cause, nous ne nous le laisserons ni imposer, ni imputer, quelles qu'en soient les origines.
 
Actuellement, 15h00, l’évènement se poursuit sereinement après le pique-nique au square Daviais. 2 à 300 personnes circulent actuellement, toutes déterminées à ce que la déambulation aille à son terme dans l’esprit défini de sérénité.
 
La lutte continue, nous ne lâchons rien. Toutes ensemble, les différentes composantes du mouvement resteront unies dans leur diversité pour la défense des habitant.es et paysan.nes menacé.es d'expulsion, pour la défense de la ZAD et de tous ceux qui la font vivre.

24
Janvier

Rétablissons quelques vérités !

Publié dans Communiqués de presse

Comme avant et après chaque grande mobilisation des opposants au projet de Notre Dame des Landes – et ces mobilisations furent nombreuses et diverses dans le Grand Ouest et ailleurs en France ces dernières semaines ! – la communication des "pro-aéroport" se fait féroce. Et mensongère !
Aussi, rétablissons quelques vérités :

 
Le Président du Conseil départemental, M. Grosvalet, brandit l’accord conclu lors de la grève de la faim de 2012 entre les opposants et le PS 44 sous la responsabilité de François Hollande, à la veille de son élection, et veut en faire un scoop pour montrer que « les engagements ont été tenus ».
 
Rappelons-lui que ce document est public et lisible sur Reporterre depuis juillet 2015.
Certes, M. Grosvalet a raison pour ce qui concerne l’accord lui-même mais il omet plusieurs interventions qui ont suivi :

  1. cet accord a été étendu à tous les recours par Jean Marc Ayrault lui-même lors de l’inauguration du tram-train à Châteaubriant le 28 février 2014. (Ouest France, 1er mars 2014)
  2. les récents accords entre PS et EELV pour les élections municipales (Rennes, Nantes), et régionales de ces dernières années portaient sur la non-expulsion des habitants tant que tous les recours ne sont pas menés à leur terme, (Ouest France, 26 mars 2014)
  3. François Hollande lui-même a réaffirmé vouloir attendre la fin des recours avant toute expulsion, en septembre 2015 (Le Parisien, 25/09/2015)

 
Monsieur Grosvalet serait bien inspiré de s’informer mieux et par ailleurs, l’ACIPA renouvelle sa demande de rendez-vous, à laquelle il n’a toujours pas donné suite, contrairement à son prédécesseur.

 



 
L’instrumentalisation orchestrée par Messieurs Mustière et Retailleau, par médias interposés, de ce qui s’est passé chez la famille Lamisse au lieu dit L’Isolette de Vigneux de Bretagne est inacceptable. Tout ceci n’est qu’un prétexte pour éviter le débat de fond sur le sujet de Notre-Dame-des-Landes. Les premiers faits de dégradation d’une maison – certes indéfendables – remontent à 2 ans et avaient été réglés en interne. Alors pourquoi ressortir ces faits au grand jour maintenant ? Les auteurs des récents tags sont-ils identifiés?
 
Sans doute M. Mustière, proche des professionnels du BTP,  après avoir essuyé le refus de présence de la FDSEA du Tarn à son AG des Ailes pour l'Ouest, cherche-t-il des alliés  locaux en instrumentalisant les déboires de cette famille.
 
Quant à M Retailleau, ses gesticulations orales de nouvel élu ne nous impressionnent pas ! Il n’a pas eu le courage d’aller débattre à Médiapart le 13 janvier 2016 avec Mme Verchère sur le sujet de Notre Dame des Landes ! Le fond du dossier serait-il trop dérangeant ? Le connaît-il bien d'ailleurs ?

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑