23
Avril

Saint-Jean-du-Tertre résiste

Publié dans Communiqués de presse

Ce communiqué a été élaboré sur place par des habitant-es, occupant-es, paysan-nes, voisines, complices et plus simplement entre personnes en lutte ensemble.

 

Face à une menace claire d'intervention policière sur la ZAD, le mouvement d'opposition au projet d'aéroport a montré sa détermination, son unité et sa capacité à se mobiliser.

 

Toute la nuit paysan-nes, occupant-es, citoyen-nes ont barricadé ensemble les accès à la ferme de Saint Jean du Tertre dont la destruction avait été planifiée ainsi que protégé les lieux occupés alentours, également menacés.

 

Des dizaines de tracteur, plusieurs centaines de personnes étaient présentes dès 5h du matin. Cette réction massive et unitaire du mouvement sera systématique face à toute tentative d'intervention sur la zone.

 

Les collectifs locaux restent vigilants et prêts à mettre en place le blocage de la région pour empêcher toute expulsion ou début de travaux. A l'échelle nationale 200 collectifs prévoient l'occupation de lieux de pouvoir en cas d'intervention.

 

L'aéroport ne se fera pas!
Sur place l'occupation du territoire s'intensifie, nous continuons à l'habiter et à le cultiver. Nous déjà, ensemble, dans l'après projet.

 

Les résistant-es de Saint Jean du Tertre.

24
Avril

Fin de la menace d’expulsion des habitant-e-s et de destruction de la maison de Saint Jean du Tertre

Publié dans Communiqués de presse

Vous trouverez ci-dessous le communiqué des défenseurs de la ferme de Saint Jean du Tertre, suite aux négociations engagées avec la préfecture hier.

 

"Hier à 11h la préfecture nous a contactés pour rentrer en négociation.
Elle voulait que les routes soient libérées et qu'il n'y ait pas d'affrontements. En AG nous avons décidé de demander qu'il y ait une prise de parole publique sur le fait qu'il n'y aurait aucune expulsion sur l'ensemble de la zad d'ici la fin des recours engagés. Au terme des négociations nous avons obtenu la résolution ci dessous.

 

Voici le communiqué de la préfecture suite à l'occupation, mobilisation et négociation autour de la maison de St Jean du Tertre :
"Dans un souci d'apaisement, monsieur le préfet m'autorise à vous proposer un cadre de résolution globale de la situation comprenant d'une part un gel du processus d'expulsion et de déconstruction des deux maisons à Saint-Jean du Tertre et à la Freusière pour la durée du traitement des contentieux en cours sur le futur aéroport et d'autre part la mise "sous-cloche" des maisons venant à se libérer de leurs occupants légaux sur même durée. La mise sous cloche s'entend comme la non déconstruction des maisons et l'absence de leur occupation illégale."

 

Face à la puissance du mouvement, la préfecture recule !
Tenons ferme !

Nous pouvons dire que c'est une belle victoire pour l'ensemble du mouvement."

 

L'ACIPA remercie chaleureusement toutes les personnes ayant participé à la mobilisation de ces deux derniers jours. Restons vigilants tous ensemble !

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑