30
Janvier

En résistance contre CIGEO1 (projet d'enfouissement de déchets nucléaires à Bure) nos ami-e-s de l'est de la France ont tenu l'ANDRA2 en échec tout au long de l'année 2016. Blocage des forages préliminaires, occupation, puis réoccupation du Bois LeJuc... En août, illes ont remporté une victoire juridique historique en faisant condamner l'ANDRA pour défrichement illégal. Deux semaines plus tard, le long mur en béton censé sécuriser le chantier est tombé. La forêt libérée a alors vu fleurir barricades et cabanes perchées dans les arbres.

 

Cependant une nouvelle expulsion et une reprise des travaux est possible partir de février. L'ANDRA doit défricher certaines parcelles avant la période de nidification à la mi-mars.

 

Une grande manifestation aura lieu le 18 février à Bure. Ici comme là-bas, la richesse des composantes de lutte et la diversité des pratiques font la force du mouvement contre CIGEO, AGO et leur monde rempli de projets nuisibles et dangereux.

 

En cas d'expulsion, nous appelons à converger sur Bure et multiplier les actions de soutien. Quoiqu'il arrive, restons attenti-ves aux appels de nos ami-es en lutte, sur leur site www.vmc.camp !

 

Résistance et affouages ! ANDRA dégage !

 

La Coordination des opposants au projet de Notre Dame des Landes (associations, collectifs, syndicats et mouvements politiques) :

ACCV – ACIPA – ADECA – AEI - AGISSONS POUR L’AVENIR – A L'EST DE L'ERDRE - ANDE – ATTAC - BIEN VIVRE A VIGNEUX – BREIZHISTANCE - BRETAGNE VIVANTE – CANVA - CAORRE - CAP 21 – CEDPA – CELA - COLLECTIF ANTI MAREES NOIRES – COLLECTIF COURT CIRCUIT- CONFEDERATION PAYSANNE – DECROISSANCE 44 – DU RELIEF A LA MONTAGNE – DLR – ECOLOGIE SOLIDARITE – EELV – ENSEMBLE 44 – FASE - FAUCHEURS VOLONTAIRES – FEA 44 – FNAUT - GAB 44 – GAUCHE ANTICAPITALISTE 44 – GAUCHE UNITAIRE – GENERATION ECOLOGIE 44 – GND – GREENPEACE - LES ALTERNATIFS 44 – LES AMI.E.S DE LA CONF - LES AMIS DE LA TERRE 44 – LES DESOBEISSANTS - LPO 44 – MALICE - MEI – MOC – MODEM 44 - NATUR ACTION - NATURE AVENIR – NATURE ET PROGRES - NOUVELLE DONNE – NPA - OBSLAB - PARDEM – PG - PLACE AU PEUPLE – REZE A GAUCHE TOUTE – SDN LOIRE ET VILAINE - SDN PAYS NANTAIS - SEVRE PROPRE 2015 – SOLIDARITES ECOLOGIE - SOS LOIRE VIVANTE - UNION SYNDICALE SOLIDAIRES 44 - VIVRE A SUCE – VIVRE A TREILLIERES – VERTOU ECOLOGIE SOLIDARITE

ainsi que les NATURALISTES EN LUTTE et HABITANT-E-S de la ZAD


 1 CIGEO : Centre Industriel de stockage GEOlogique

2 ANDRA : Agence Nationale pour la gestion des Déchets Radioactifs

19
Janvier

Communiqué de presse du Groupe des propriétaires expropriés - Mercredi 18 janvier 2017


Les propriétaires expropriés (terres agricoles, bâtiments d'habitation et d'exploitations agricoles) ont échangé avec les avocats Me Boittin et Le Moigne sur la possibilité juridique de demander la rétrocession de leurs biens. Cette dernière est possible dès lors qu'au bout d'un délai de 5 ans après la notification des ordonnances d'expropriation, aucuns travaux irréversibles n'ont débuté sur les biens concernés.

Le groupe des propriétaires expropriés, dans son ensemble, a décidé d'engager les procédures adéquates à l'encontre de l'État et d'AGO-VINCI, porteurs du projet d'aéroport dit « de Notre Dame des Landes ». La demande officielle sera effectuée au plus tard le 24 janvier 2017, après avoir rassemblé toutes les signatures concernant les requérants porteurs de dossiers en indivision.

Ce recours vient s'ajouter aux 3 autres procédures engagées récemment

  • devant le Tribunal administratif de Nantes contre l'arrêté autorisant la destruction du campagnol amphibie (espèce protégée)
  • devant le Conseil d'Etat contre les arrêtés « Loi sur l'Eau » et « Espèces Protégées » ainsi que contre la Déclaration d’Utilité Publique du programme viaire
  • devant le Tribunal administratif de Nantes contre  la délibération du SCOT Nantes -St Nazaire concernant les impacts cumulés du projet d'aéroport. 


Pour rappel, le contentieux européen sur le fractionnement de l'impact environnemental du projet n'est toujours pas régularisé par l'État Français. La Direction Générale de l'Environnement de Bruxelles interdit en conséquence à l'État Français, tout début de travaux concernant le barreau routier, le site aéroportuaire et le programme viaire.

Le groupe des propriétaires expropriés est ouvert pour conseiller et aider les propriétaires isolés qui seraient intéressés par la démarche de rétrocession. Contacter le 02 40 57 25 62 ou le 06 33 51 01 25.

Cette nouvelle action juridique montre la totale détermination des expropriés, de s'opposer à la réalisation du projet de Notre Dame des Landes.

18
Janvier
Communiqué de presse de l'ACIPA et du CéDpa - mercredi 18 janvier 2017
 

Hier mardi 17 janvier, une délégation de 6 représentants(*) de nos associations est venue exposer devant la commission d'enquête sénatoriale(**) son point de vue sur la réalité des mesures de compensation des atteintes à la biodiversité engagées sur des grands projets d'infrastructures, intégrant les mesures d'anticipation, les études préalables, les conditions de réalisation et leur suivi. 


Les sénateurs et sénatrices présents ont été surpris d’apprendre par notre voix qu’en matière de compensation environnementale, d’une part, il y avait deux poids - deux mesures avec des aspects réglementaires très stricts pour les projets de lotissements ou de zones d’activités des collectivités, alors que l’État et AGO-Vinci eux n’ont aucune obligation de résultat. Et, d’autre part, d’entendre qu’aucune mesure compensatoire n’avait été engagée à ce jour à Notre Dame des Landes et que plusieurs dizaines de paysans sur 8 000 ha autour de la ZAD avaient refusé d’y souscrire.


Notre délégation a insisté sur le fractionnement des procédures d’autorisation environnementale qui conduisent à une non-prise en compte de l’évaluation globale des impacts environnementaux et à une absence de tentative réelle d’évitement de l’impact environnemental.


Elle a aussi rappelé qu’à Notre Dame des Landes, nous sommes en présence d’un écosystème naturel complexe, unique et entier, composé de multiples têtes de bassins versants avec leur bocage, boisement, prairies, landes, chevelus de rus et de ruisseaux sur les 1 650 ha de la ZAD.


Nous avons conclu que si les procédures environnementales et démocratiques avaient été conduites dans le bon ordre, l’État aurait conclu de lui-même à éviter de retenir le site de Notre Dame des Landes. Ainsi, les autres alternatives - dont celle de l’optimisation de Nantes-Atlantique - auraient été étudiées avant tout débat et consultation du public.


Il n’est jamais trop tard… pour prendre une bonne décision.
 
(*) Jean-Paul Naud, Geneviève Lebouteux, Christophe Dougé pour le CéDpa
       Agnès Belaud, Julien Durand, Sylvain Fresneau pour l’ACIPA

(**)  Commission d'enquête sur la compensation des atteintes à la biodiversité


L'audition complète est visible en replay ici : http://videos.senat.fr/video.297199_587c04b59b6e5.audition-de-representants-de-cedpa-acipa-et-adeca

Les autres auditions par la commission d 'enquête sont visibles là : http://videos.senat.fr/commission.BIOD.p1

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑