07
Février

Notre Dame des Landes, "éviter" est toujours encore possible et indispensable !

Publié dans Communiqués de presse

Copain a réaffirmé, aujourd'hui, aux sénateurs qu'il est encore possible d'éviter et non de compenser la destruction des zones agricoles de Notre Dame des Landes.

Les structures agricoles de Loire Atlantique, Fnsea44, Confédération Paysanne44, Copain44, et chambre d'Agriculture ont été auditionnées, aujourd'hui mardi 07 février, par la commission d'enquête du Sénat sur la réalité des mesures compensatoires, instaurées par la loi sur la biodiversité.
 
Il a été relevé que sur la séquence « Eviter – réduire - compenser », "éviter" n'a pas été étudié.
 
Pour nous, Copain 44, la compensation ne peut exister qu'à deux conditions : que l'on soit en présence d'un excès de foncier et d'une stagnation de l'évolution des populations à nourrir. Or, nous avons pu démontrer aux sénatrices et sénateurs que c'est loin d'être le cas.
 
Pour le projet de transfert de l'aéroport de Nantes à Notre Dame des Landes,  EVITER est toujours encore possible et indispensable.


COPAIN 44

 

Voir ou revoir l'intervention de COPAIN44

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑