26
Septembre

Poussée totalitaire ou affolement ?

Publié dans Communiqués de presse

Notre-Dame-des-Landes, le 25 septembre 2015  
 

 
Franck Louvrier parle de faire dissoudre l'ACIPA* pour non dénonciation de l'occupation de la ZAD et Monsieur Mustière affirme qu'en cas de drame « ceux qui soutiennent ce mouvement auront à rendre des comptes »**.

Peut-on calmement faire remarquer à l'un, élu du groupe « Les Républicains » qu'il devrait faire soigner cette crise aiguë de totalitarisme qui lui fait perdre tout sens de la mesure ; qu'il relise les cas de dissolution judiciaire ou administrative, il n'y trouvera pas la « non-dénonciation » !

Et à l'autre, qu'il a sans doute raison sur le diagnostic « d'un drame possible » mais pas forcément sur l'identité de ceux à qui on pourrait demander de rendre des comptes. Car comme vient de le montrer le scandale Volkswagen, dans un milieu que M.Mustière connaît bien, un jour le mensonge et la tricherie sont mis au jour...

Or le mensonge et la tricherie ne sont pas du côté des opposants à ce mauvais projet, mais bien du côté de ses soutiens, comme le montrent tous les travaux de contre-expertise menés par l'Atelier Citoyen.
Travaux auxquels ne répond qu'un silence pesant des services de l’État.


 
* Ouest-France du 24/09/2015 http://www.ouest-france.fr/aeroport-nddl-franck-louvrier-suggere-une-dissolution-de-lacipa-3709860
** ib. version papier

 

 

A propos

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique), sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières

Autocollant Acipa 2012 fond-gris

Rechercher...

Média sociaux

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux.

Facebook Twitter RSS Vimeo

GPlus Flickr Blogger Picasa

Plan du site ↑